Administrateur Systèmes d'Information mais aussi Développeur Web.
Passionné par plein de choses :)

Arnaud Bosquet

Administrateur Systèmes d'Information / Dev Web / Tennis

Automatiser le déploiement de PC avec Partimage

Quand on est au sein d’un service informatique et qu’on vous annonce qu’il va falloir remplacer 50 ordinateurs identiques, on fait souvent grise mine. Ayant horreur des tâches répétitives on fait quelques recherches et on tombe sur des logiciels comme Partimage. Ce petit logiciel permet de sauvegarder et de restaurer des images de disques. Plutôt pratique dans notre cas. Explications…

1. Préparation d’un ordinateur

On va installer un PC avec les logiciels nécessaires sur tous les postes. Ce PC que l’on va préparer et installer manuellement va nous servir de base pour les autres. Si les ordinateurs sont amenés à être rentré dans un domaine, je vous déconseille de le faire avant. On le fera après le déploiement des images.

2. Installation et paramétrage du serveur Partimage

¤ Nous prenons une vieille machine qui sera notre serveur dédié Partimage. Pourquoi dédié ? Parce que si plus tard, on doit réinstaller un ordinateur de la même série à cause d’un virus, ou d’un souci matériel, on sera bien content de pouvoir réutiliser notre image.

¤ On va booter sur le System Rescue CD. C’est un liveCD qui est léger et qui contient plein d’outils pratique, voir indispensables. A l’aide de GParted on va lancer un formatage et créer une nouvelle partition en ext3, pour n’avoir aucun souci de compatibilité sous Linux.

¤ On crée un point de montage afin de pouvoir accéder à notre partition fraichement réalisée. Placez le où vous voulez mais retenez bien l’endroit.  La commande est la suivante : mkdir /etc/partimage-image

¤ On va, maintenant, monter notre disque. Vous pouvez voir le secteur utilisé par la partition dans Gparted (en haut à droite). Dans mon cas il s’agit du média /dev/sda1. On va monter tout cela à l’aide de la commande suivante : mount /dev/sda1 /etc/partimage-image. On a donc accès au disque à partir de l’emplacement /etc/partimage-image/. Plutôt pratique…

¤ On va configurer  notre carte réseau à l’aide de la commande net-setup eth0. On va utiliser une configuration classique car tous les PC à installer seront reliées à notre serveur via un Switch en dehors du réseau. Une adresse IP en 192.168.1.1 avec un masque en /24 sera suffisant.

¤ Si vous n’avez toujours pas d’interface graphique, vous pouvez tenter de lancer la commande startx.

¤ Lançons maintenant notre serveur Partimage à l’aide de la commande suivante dans un terminal : partimaged -d /etc/partimage-image . Le -d permet de spécifier le répertoire de destination où seront stockées nos images. Si vous avez suivi, il s’agit de notre disque dur. Le serveur est opérationnel, il est en attente des clients qui vont arriver.

3. Transformer le liveCD en LiveKey

Afin d’éviter de graver 10 CD nous allons plutôt utiliser des clés USB. Sous Ubuntu, le logiciel UNetbootin permet de mettre une distribution linux sur une clé et de booter dessus. Avec l’iso de System Rescue CD l’opération prend moins de 2 minutes. On peut se constituer rapidement une batterie de clé USB bootable pour déployer les images.

4. Création de l’image de base

¤ Nous allons booter sur notre clé USB fraîchement créé. On choisit le mode Vesa pour avoir une compatibilité plus grande avec les différentes cartes graphiques et écrans. On tape 16 lorsqu’on nous demande le keyboard map à charger.

¤ On configure le réseau toujours à l’aide de la commande : net-setup eth0. On met l’adresse IP suivante non utilisée donc : 192.168.1.2

¤ On lance l’interface graphique à l’aide de la commande : startx

¤ On démarre le client partimage à l’aide de la commande partimage qu’on lance dans un terminal.

¤ On choisit la bonne partition à sauvegarder. En général, la partition la plus volumineuse est celle à sauvegarder. C’est vrai dans notre cas.

¤ On nomme l’image qui va être créé sur le serveur avec un nom pas trop compliqué mais identifiable par la suite.

¤ On coche bien la case Save Partition into a new image file

¤ On coche aussi Connect to server en spécifiant l’adresse de notre serveur partimage qui est 192.168.1.1. On laisse le port par défaut.

¤ On tape F5 pour passer à l’écran suivant. Au niveau de la compression, je vous laisse libre choix en sachant que si vous êtes sur un switch à l’écart de votre réseau et que votre serveur partimage dispose d’un disque de plus de 50Go, il n’est pas besoin de s’encombrer d’une compression à taux élévé. Ca va vous faire perdre du temps pour un gain assez faible.

¤ Dans le champ Image Split Mode, vous avez la possibilité de couper l’image en plusieurs images de petites tailles. L’avantage d’avoir formater notre serveur en ext3 est de ne pas s’encombrer de ce détail. On laisse l’option sur : Automatic Split

¤ On appuie sur F5 pour passer à l’écran suivant. On entre une description de l’image qui va être créée. On valide en appuyant deux fois sur OK.

¤ L’image de notre disque est en train d’être copié sur le serveur partimage. Nous n’avons plus qu’à attendre. Pour une image de 7,2Go, il a fallu un peu moins d’une demi-heure. Quand le processus est fini, on lance la commande halt pour éteindre notre PC qui a fait le modèle.

5. Récupération et déploiement de l’image sur tous les PC

¤ Nous allons maintenant pouvoir dupliquer cette image sur tous les PC à conditions qu’ils aient les mêmes configurations.

¤ Toujours pareil, on boote sur une de nos clé usb (voir la section juste au-dessus) et on configure le réseau à l’aide de la commande : net-setup eth0.

¤ On lance Gparted. On supprime les partitions existantes et l’on créé une nouvelle partition en NTFS

¤ On exécute Partimage et on choisit la partition sur laquelle va être déployée l’image.

¤ Dans le champ qui contient le nom de l’image, on rentre le nom que l’on a donné au moment de la création en veillant bien à rajouter .000 à la fin du nom de l’image. Si vous avez un doute, sur le serveur partimage vous pouvez lancer la commande ls -la /etc/partimage-image. Vous aurez ainsi la liste des images qui peuvent être déployé.

¤ On coche, ensuite, l’option Restore Partition from a image file.

¤ On sélectionne que l’on veut se connecter au serveur et on rentre son adresse IP.

¤ On laisse les autres options par défaut et on valide en appuyant sur OK.

¤ Quand la restauration sera terminée, on relance partimage en rentrant les mêmes options que ci-dessous sauf que l’on coche cette fois Restore an MBR from the image file.

¤ On choisit le bon secteur sur lequel le MBR doit être copié. Sans cela, notre image avec notre système d’exploitation sera sur le disque mais le bios ne pourra pas booter dessus. Il ne verra pas l’OS.

¤ On valide, le MBR va vite à copier. Une fois que c’est terminé, on lance la commande reboot.

¤ On retire les clés USB et on patiente. Normalement, vous avez deux ordinateurs qui sont strictement identiques.

¤ Vous n’avez plus qu’à répéter la partie 5 autant de fois que vous avez de PC à installer. Vous pouvez en installer plusieurs à la fois. C’est très pratique :D

Si vous avez un souci avec Windows XP au niveau de la détection du disque, vérifiez dans votre Bios que le SATA est bien émulé en IDE. Cette petite option permet de résoudre bien des soucis.

6 commentaires

Moi
23 Août 2009 à 23:33

Merci pour tes bons conseils mon ptit raleur préféré ! ca marche nikel chez moi !:-D

scoubidoo.bidoo
28 Août 2009 à 14:32

‘lut

Enfin tu exagères toujours, ce n’était pas 50 pc identiques, mais 26 et 25 LOL

Bon @+


[…] ce précédent article, j’explique comment déployer des images de disque. La solution utilisée est de booter sur […]

flo'
25 Jan 2011 à 13:36

J’ai un soucis lorsque je veux lancer la commande : partimaged -d /etc/partimage-image

un message d’erreur s’inscrit, j’ai comme l’impression que mon disque n’est pas monter comme écrit dans le tuto. Pourtant j’ai tout suivie à la lettre :/
J’utilise tout sa sous VMWare, cela pose un problème ?

Cadorex
4 Fév 2011 à 14:46

Hello!
Flo c’est quoi ton message?

Arnaud
4 Fév 2011 à 15:02

Non VMWare ne doit pas poser de problème là dessus.

La commande pour monter le disque est :

mount [] /dev/sda1 [] /etc/partimage-image

où [] symbolise des espaces

Répondre